La cohérence cardiaque

Olfaction en cohérence cardiaque

Le système nerveux et notre mental jouant un rôle essentiel dans la gestion de nos émotions, l’efficacité des huiles sera donc encore plus importante si leur olfaction est couplée à une respiration induisant une cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque, qu’est-ce que c’est?

coherence-cardiaque_FABIOBERTI.IT_42617394

Présentée par le Dr Servan-Schreiber dans son livre « Guérir », la cohérence cardiaque est une pratique personnelle de prise en charge du stress et de la gestion des émotions. Elle est un état particulier de la variabilité cardiaque.

Nos pensées, perceptions et réactions émotionnelles sont transmises du cerveau au cœur via deux branches du système nerveux autonome :

  • le système orthosympatique ou sympatique qui accélère le cœur afin d’augmenter le débit sanguin et sa pression, la mise à disposition de l’oxygène et du glucose, tous deux carburants essentiels pour les muscles, augmente les sécrétions hormonales et active le cerveau émotionnel ou limbique,
  • le système parasympathique, responsable du repos, de la relaxation, de la restauration et de la reconstitution des ressources. Ce système calme et ralentit le cœur par le nerf vague.

Nous nous adaptons en permanence et en temps réel aux changements perçus et aux menaces éventuelles en activant alternativement le système sympathique (l’accélérateur) et le parasympathique (le frein). Système nerveux et cœur travaillent donc main dans la main.

Dans des états de stress, d’anxiété et de colère, la variabilité du rythme cardiaque entre deux battements devient irrégulière et chaotique. Dans des états de bien-être, la variabilité du rythme cardiaque entre deux battements est cohérente et régulière. Les deux branches du système nerveux travaillent ensemble dans le but de maintenir le milieu interne stable pour préserver l’organisme. La cohérence cardiaque permet d’influer sur les autres rythmes physiologiques tels que la tension artérielle et la respiration. Il semble difficile de contrôler son cœur à volonté, mais il est pourtant possible d’agir sur son rythme cardiaque de manière indirecte, notamment en travaillant sa respiration. C’est là que la cohérence cardiaque intervient : il s’agit d’apprendre à contrôler son rythme cardiaque en modifiant volontairement notre rythme respiratoire.

En atteignant cet état de cohérence, le cœur envoie alors des informations positives au système limbique, qui était jusqu’alors en alerte. Celui-ci se met par la suite en cohérence émotionnelle et installe le retour au calme généralisé.

image widget3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s